Avertir le modérateur

worldiploma

  • Cape Town : la destination qui mêle vacances, découvertes et apprentissage de l’anglais.  

     

    Pas séduit.e par Londres, le rythme américain des Etats-Unis ou la grande Australie ? C’est l’occasion de découvrir une destination injustement méconnue : l’Afrique du Sud !

    Cape Town est la ville idéale pour trois principales raisons :

    1. L’apprentissage de l’anglais y est facile (ancienne colonie britannique)
    2. Les paysages à couper le souffle ne risquent pas de manquer
    3. Vous serez immergé.e dans une culture et une histoire riche

    L’organisme reconnu et certifié WORLDiPLOMA vous propose d’apprendre l’anglais au cœur de Cape Town dans une école prestigieuse. Avec la possibilité d’être logé.e directement chez l’habitant, vous pourrez en plus exercer votre anglais avec la famille, lors des repas par exemple. En quelques semaines vous constaterez vos progrès en grammaire, vocabulaire et prononciation ; de quoi renforcer votre compréhension et expression orale comme écrite.

    Découvrez dans cet article quelques activités de rêve que vous pourrez réaliser à Cape Town lors de votre séjour linguistique.

    Les randonnées de Table Mountain et de la Lion’s Head :

    Les montagnes qui entourent la ville sont un paradis pour les passionné.e.s de randonnées et vous aurez là une occasion unique d’admirer la vue sur Cape Town.

     

    1.jpg

     

    Profiter des magnifiques plages et se mettre au surf

    De nombreuses plages sauvages entourent la ville de Cape Town. Si vous aimez le surf, vous serez gâté.e !

     

    2.jpg

     

     Visiter le quartier malais : Bo-Kaap

    Ce quartier aux maisons toutes plus colorées les unes que les autres, était anciennement le quartier des esclaves musulmans venus de Malaisie, d’Inde et d’Indonésie.

     

    3.jpg

     

    Le Cap de Bonne-Espérance

    Le cap de Bonne-Espérance… un des lieux les plus mythiques au monde. Avec sa réserve naturelle et son parc national, il est devenu un lieu très touristique pour les amoureux de la nature. On y côtoie de nombreuses espèces animales, comme des tortues, des singes et des antilopes. Près du littoral, on découvre un paradis pour les baleines, les phoques et les manchots !

     

    4.jpg

    Sortir à Long Street

    La rue principale de Cape Town est remplie de boutiques, de restaurants et de terrasses. Le soir de nombreux bars sont ouverts et vous permettront de faire la fête, de quoi bien s’occuper et surtout, de quoi bien progresser en anglais avec les locaux !

      

    5.jpg

     

    Convaincu.e ? Hésitant.e ? Appelez-nous à WORLDiPLOMA pour en savoir plus, nous étudierons votre projet avec vous : 01 44 18 34 33.

     

    -- 

    Cet article est une réédition, dernière mise à jour le 08/11/16

  • Séjour linguistique en Chine : comprendre les normes culturelles de ce pays

    La culture chinoise est riche et fascinante. Mais lorsqu’elle est confrontée à notre système de valeurs et de normes sociales occidentales, elle peut parfois choquer ou paraître inappropriée. Et à l'inverse, lorsque l'on se retrouve dans ce pays, c'est nous qui parfois pouvons choquer ou gêner nos interlocuteurs qui ne comprendrons pas notre attitude. Voici donc un guide pour vous aider à vous y adapter et à mieux la comprendre.

    I) La politesse :

    Dire bonjour :44762267.gif

    - Pour se saluer, les Chinois évitent de se toucher. 

    - Ils ne s'embrassent pas en public, même par amitié entre hommes et femmes. Ils ne se serrent pas non plus la main, sauf chez les intellectuels et les étudiants. Ils se contentent simplement d'incliner la tête à distance.

    S'adresser à quelqu'un :

    - Le nom de famille précède toujours le prénom. On appelle rarement quelqu'un par son prénom, même si c'est une connaissance, il faut être assez proche ou demander la permission d'utiliser le prénom.

    - La femme ne prend pas la nom de son époux, donc il faut essayer de connaître les relations entre les personnes pour ne pas commettre d'impair.

    - Lorsqu'on s'adresse à quelqu'un, qui n'est pas un ami, on dit d'abord son nom de famille suivi soit du titre de la personne, ou d'une marque de respect. Par exemple, si le nom de famille est Ling : pour une personne âgée, on dira Ling Lao (lao veut dire ancien, pour marquer le respect envers les anciens)

    - Pour les gens qui ont une profession considérée comme prestigieuse (par exemple médecin ou professeur), il est d'usage de prononcer d'abord le nom puis le titre. Par exemple : Ling laoshi (prononcer laoche), pour un professeur, ou Ling daifu (taïefou) pour un médecin.

    Les formules de politesses :

    - Les Chinois n'utilisent les excuses, les remerciements, le bonjour et autres formules que lorsque c'est vraiment nécessaire. Par exemple, "bonjour", "merci", "s.v.p." sont d'un emploi très limité on ne ressent pas le besoin d'utiliser ces formules lorsque l'on rentre dans un magasin ou lorsque que l'on ne connaît pas la personne. Au sein de la famille, il n'existe pratiquement pas de formules de politesse, ce qui peut paraître souvent choquant pour nous !

    Invitation à un repas :

    - Les Chinois pour être polis arrivent à l'heure à une invitation pour un repas, tandis que les Français font exprès de marquer un peu de retard.

    - La politesse chinoise exige que l'hôte raccompagne les invités ou les visiteurs jusqu'à l'extérieur de la maison.

    Les cadeaux :

    bouddha.jpeg- Ce qu'il ne faut pas oublier quand on est invité, c'est de toujours apporter des présents.

    - En Chine, les cadeaux typiques français sont très prisés (car très chers !), surtout les parfums ou les bijoux. Si vous apportez ce genre de cadeau, vous ferez très bonne impression !

    - Sinon, essayez de trouver des objets qui représentent le bonheur, pas de bijoux mais tout ce qui peut s'accrocher au mur, une jolie calligraphie, un paysage, un Bouddha du bonheur…

    - À éviter  : les horloges ou les montres car cela signifie pour les Chinois l'avancée de l'heure de leur mort ! Les fleurs coupées aussi, évitez de faire cette erreur, les fleurs sont un présent apprécié en France, en Chine cela symbolise les funérailles.

    - Un cadeau s'offre toujours enveloppé dans du rouge (couleur de la chance) du rose ou du jaune (couleurs de la prospérité et de l'abondance). Mais attention : surtout pas entouré de blanc, de gris, ou de noir : ce sont les couleurs du deuil !

    - Les Chinois n'ouvrent pas leurs cadeaux devant les invités, ils se soucient donc de ne pas montrer leur envie. Lorsque l'on reçoit un cadeau, il ne faut pas non plus montrer que cela ne nous plaît pas ! Il faut remercier la personne plus de fois qu'il n'en faut et là aussi baisser un peu la tête pour montrer votre reconnaissance, tout en disant merci : "xiexie" (prononcer siésié).

    Le langage physique :

    - Les gestes n'ont pas la même signification en Chine que dans le reste du monde. Par exemple, un Chinois lèvera la main et non le doigt pour montrer sa désapprobation et l'agitera de gauche à droite.
     
    - Il faut bien sûr éviter de montrer un Chinois du doigt ou de la tête, ce qui fait très mauvais genre.
     
    - Européens : si certains Chinois vous touchent la peau ou les cheveux, ne le prenez pas comme un signe d'impolitesse, ce n'est que de la curiosité, même si ça peut surprendre parfois, surtout au début. Il faut se souvenir que les Chinois n'ont pas toujours l'habitude de voir ou de pouvoir parler à un Occidental. Leurs gestes, de même que les questions qu'ils posent, n'est en fait que de la curiosité mélangée à une forme de respect.
     

    II) Ce qui peut nous paraître étonnant :

    Dans la rue :campagne-anti-crachat-6-10.jpg

    - Les Chinois crachent partout et constamment, même à l’intérieur, dans le bus ou à côté de vos pieds.
     
    - Les Chinois parlent très fort : on a parfois l’impression qu’ils crient lorsqu’ils discutent.
     
    - Toutes les femmes portent des ombrelles dès qu'il y a un rayon de soleil et tentent de rester à l'ombre : les Chinois trouvent qu'une peau blanche est plus belle qu'une peau bronzée.

    À table :

    - Entendre "saper" : c'est à dire manger en faisant du bruit avec la bouche. Ceci n'est pas considéré comme malpoli en Chine, tout comme parler la bouche pleine.

    - Certains aliments ou mets peu appétissants pour nous sont très prisés : par exemple, les fameuses pattes de poulet bouilli emballées sous vide qu’ils mangent en tout temps. 

    - Le riz est la base de la nourriture : qu'il soit liquide, collant, salé, sucré, accompagné de viande, de poisson, de légumes, de fruits, vous en mangerez au moins une fois par jour !

    Au quotidien :

    -En Chine, les chiffres ne sont pas exprimés de la même manière avec les doigts. Les commerçants expriment souvent les prix avec ces signes : 

    Compter, Chinois, Chiffres, Nombres, Chine 

    - Vous pouvez vous faire contrôler. Le gouvernement Chinois contrôle les médias, certains sites Internet tel que Facebook sont interdits. 

     

    Certaines de ces choses vous paraissent sûrement bizarres tant la culture asiatique peut être différente de la nôtre, mais n'oubliez que, si vous voyagez en Chine, c'est vous qui aurez l'air étrange, et non pas eux ! Et notez également que ces différences se constatent surtout dans les villes moins européanisées. A Shanghai ou Pékin par exemple, les locaux sont beaucoup plus habitués à rencontrer des Occidentaux et adoptent parfois nos meurs au dépend des traditions chinoises.


    lanterne-chinoise.jpg

    Dans tous les cas, si vous partez en séjour linguistique en Chine, vous rencontrerez à coup sûr des Chinois toujours prêts à vous aider et vouloir discuter avec vous malgré la barrière de la langue. Vous pourrez boire du thé succulent partout où vous irez et vous profiterez d’une belle architecture traditionnelle et de la diversité des paysages. Vous vous promènerez sous la lumière de romantiques lanternes et découvrirez la tranquillité de la spiritualité des temples. C’est ça la beauté de la Chine !

  • La fête d’Halloween à travers le monde

    halloween citrouilles.jpg

     

    Les origines d'Halloween remontent à il y a plus de 2 500 ans. Cette fête nous vient de la culture Celtique. Autrefois, elle portait le nom de Samain, qui veut dire Novembre en Gaélique. Elle signifie la fin de l’été, le début de la période sombre (couleur noire) et de la moisson (couleur orange).

    La célèbre citrouille creusée en lanterne comme symbole, nous vient également des celtes. On creusait dans des pommes de terre et des navets pour s’en servir de lanterne. Lorsque cette coutume a gagné les Etats-Unis on a trouvé plus simple d’utiliser une citrouille.

    En octobre, un soir de pleine lune, les Celtes organisaient la fête du Samain pour célébrer la fin de l’année.

    Cette célébration permettaient de créer une passerelle entre le royaume des morts et le monde des vivants. On se costumait en personnage effrayant pour ne pas être reconnu et on laissait de la nourriture à l’entrée des maisons comme signe de prospérité.

    Halloween dans les pays anglo-saxon :

    Dans les pays de culture anglo-saxonne (Irlande, Royaume-Uni, Canada, Etats-Unis…) Halloween reste encore une fête très célébrée.

    La tradition moderne veut que les enfants se déguisent en personnages terrifiants (monstres, sorcières, vampires, etc.) et qu’ils aillent sonner aux portes des maisons voisines pour réclamer des bonbons avec la formule célèbre « Trick or treat », que l’on peut traduire en français par « Un bonbon ou une farce ».

    En Irlande, le berceau d’Halloween, les enfants passent de maison en maison en début de soirée pour ensuite participer à des jeux organisés.

    Halloween en Asie :

    halloween - obon-festival-japan.jpg

    Les pays asiatiques ont connu plus tardivement la fête d’Halloween, mais n’ont pas été épargnés par la popularité grandissante de cette fête.

    On fêtera généralement Halloween comme de coutume avec des déguisements terrifiants et des offrandes de nourriture pour célébrer le retour des fantômes.

    Au Japon, Halloween est connue sous le nom d'« Obon Festival ». Pendant chaque nuit du festival, des bougies sont allumées pour honorer les ancêtres. Le dernier jour, un feu d’adieu est allumé pour guider les esprits vers leur tombe.

    Halloween en Amérique du Sud :

    Halloween Day-of-the-Dead-skulls-copy.jpg

    Pays très influencés par la culture américaine, l’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale suivent la tradition : les enfants se déguisent et font la collecte des bonbons pour célébrer Halloween.

    Considéré comme l’endroit le plus extraordinaire pour fêter Halloween, le Mexique tire son épingle du jeu en célébrant la fête des morts dans la joie et la bonne humeur.

    Pour le « Dia de los Muertos », les rues de Mexico sont décorées et tous les habitants portent des costumes plus colorés les uns que les autres. Certains arborent des maquillages de tête de mort multicolores, d’autres paradent avec des déguisements de squelettes.

    N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences d’Halloween à travers le monde en commentaire.

    Avec Worldiploma, découvrez d’autres cultures et traditions en partant étudier à l’étranger. Pour plus d’informations, appelez le 01 44 18 34 33.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu