Avertir le modérateur

année de césure

  • Une année de césure à l'étranger !

    Les étudiants aujourd’hui y pensent de plus en plus : année sabbatique, stage à l’étranger ou encore séjour linguistique.
    Dans la majorité des cas, le but premier d’une année de césure est d’améliorer son niveau de langue, l’anglais notamment.

    année étranger.png

    Un « break » comme celui-ci permet aux jeunes de réfléchir à leur avenir, de se poser les bonnes questions mais aussi et surtout de s’ouvrir à différentes cultures et tout simplement murir.

    Aujourd’hui, un certain nombre d’écoles supérieures acceptent que les étudiants envisagent cette solution et reconnaissent les côtés positifs d’un programme à l’étranger.
    Certaines d’entre elles commencent d’ailleurs à inclure une année à l’étranger dans le programme.

    Il y a plusieurs moments idéaux afin d’effectuer une année de césure :

              - après le Bac : avant de choisir un domaine d’études. Attention, afin de réussir son break, une certaine maturité est requise. Ainsi, les plus jeunes s’en sortent généralement mieux, bien encadré.

              - entre deux diplômes : pour les étudiants souhaitant généralement améliorer leur niveau de langue avant de passer des concours d’écoles afin de poursuivre leurs études.

              - à la fin des études : afin de profiter d’une année de voyage, de découverte avant d’intégrer le monde professionnel. Cela peut également être une porte vers l’expatriation.      

    WORLDiPLOMA propose plusieurs programmes afin réussir cette année de césure : perfectionnement en anglais, Cours d’anglais + Job, Stage à l’étranger, etc.

    « Les voyages forment la jeunesse ».

    Afin d’avoir plus d’informations sur nos programmes, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • L’année de césure – Séjour linguistique

    C’est bientôt la fin de la période des examens… Pour certains les résultats tombent même cette semaine ! Avez-vous des projets pour la rentrée prochaine ? Besoin d’une pause ? Partez pour une année de césure à l’étranger !

    gap-year-ideas.jpg

    La célèbre « Gap Year » ou année de césure, déjà très populaire dans les pays anglophones comme aux États-Unis, est de plus en plus demandée en France également. Elle se fait souvent entre deux diplômes ou encore juste avant de rentrer sur le marché du travail. Elle permet de laisser le temps de réfléchir à son orientation ou à ses décisions futures, de perfectionner son niveau dans une langue étrangère, de vivre une expérience internationale, de murir, etc.
    Pour beaucoup, cette année doit permettre d’améliorer son niveau en anglais et de trouver un petit Job à l’étranger. C’est un excellent moyen pour revenir avec un bon anglais et pour gagner en indépendance, notamment financière.

    WORLDiPLOMA propose ce type de séjours linguistiques :

             - En Australie : le Pack Australie vous permet grâce au Working Holiday Visa de rester un ou même deux ans (voir conditions de renouvellement), de suivre une formation en anglais pendant 4 mois maximum, de travailler librement sur le territoire (aide personnalisée dans la recherche d’un job sur toute la durée du séjour) et de voyager.

             - En Nouvelle-Zélande : le Pack Nouvelle-Zélande offre les même possibilités qu’en Australie grâce au Working Holiday Visa. Attention, la durée de la formation en anglais ne peut cependant excéder 3 mois.

             - Au Canada : Le programme Diplôme + Job d’une année disponible au Canada, à Toronto, permet de perfectionner votre anglais, obtenir un Diplôme et travailler sur place tout au long de votre séjour. Une période de 6 mois en entreprise pour un Job rémunéré est d’ailleurs garantie.

             - En Europe : De nationalité française, vous n’aurez pas besoin de visa particulier pour étudier, vivre ou travailler en Europe. WORLDiPLOMA propose des programmes avec une formation en anglais en Angleterre, en Irlande ou encore à Malte. Les écoles sur place sont en mesure de vous aider dans la recherche d’un Job.

    Pour avoir plus d’informations sur nos séjours linguistiques, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • S’exiler à l’étranger, une solution pour les jeunes diplômés !

    D’après les résultats de l’étude « Baromètre de l’humeur des jeunes diplômés » réalisée par l’institut Ifop et parue le 30 Janvier 2014, l’expatriation demeure une solution de plus en plus envisagée par les jeunes diplômés. Aujourd’hui, plus d’un quart d’entre eux en recherche d’emploi sont séduits par un départ à l’étranger.

    3455650_6_3681_plus-que-la-crise-l-envie-d-ailleurs-motive_e787874af7b59dad30af1f69cbfc42d9.jpg

    Alors que le marché de l’emploi se ferme de plus en plus pour les jeunes sans expérience professionnelle particulière, l’idée de tenter sa chance ailleurs murit dans beaucoup de têtes !
    Parmi les jeunes diplômés en recherche d’emploi et qui envisagent leur avenir professionnel à l’étranger, ils seraient 60% à opter pour l’Amérique du Nord et notamment pour le Canada (37%) et les États-Unis (32%), 26% à choisir le Royaume-Uni et 18% l’Australie.

    Les principales motivations pour cette expatriation sont le fait de travailler dans un environnement culturel différent ou dans un milieu professionnel plus positif mais aussi et bien sur d’apprendre ou progresser dans la maîtrise d’une langue étrangère, être mieux rémunéré et enrichir son CV.
    La volonté d’expatriation est envisagée sur le moyen et le long terme. Pour plus d’un quart des jeunes diplômées en recherche d’emploi, elle pourrait même être définitive.

    Si vous souhaitez avoir plus d’informations dans le cadre d’un projet de séjour linguistique, contactez WORLDiPLOMA.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu