Avertir le modérateur

étranger

  • Comment gérer le changement de monnaie à l’étranger ?

    monnaie,devise,étranger,partir à l'étranger,étudier à l'étranger,voyage,argent,astuces

    Pas toujours facile de s’adapter à une nouvelle devise lorsque l’on part à l’étranger. On ne sait pas comment changer nos Euros, on a peur de se faire arnaquer, on sent qu’on va passer le séjour à faire des maths… Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous aider, et vous permettre de voyager l’esprit tranquille !

     

    Avant le départ :

     

    L’éternelle question est : faut-il changer de l’argent en France ou attendre d’être sur place ?

     

    En règle générale il est toujours préférable de changer en France, et surtout dans votre banque. Cependant le mieux est de changer seulement une petite somme d’argent avant le départ (pour prendre un taxi à votre arrivée par exemple) mais l’idéal reste d’utiliser une carte bancaire une fois sur place !

     

    Ceci pour deux bonnes raisons : d’une part parce que, si vous transportez une grosse somme d’argent sur vous, vous risquez de vous la faire voler : un voyageur avec toutes ses affaires se repère très facilement par les pickpockets ! Et d’autre part parce que les commissions des bureaux de change seront très élevées (sauf si vous optez pour une solution sur internet qui permet de réserver des devises à l'avance et à un taux préférentiel, puis de les retirer à l'aéroport, par exemple celle-ci : www.global-exchange.com/fr/ )

     

    Ainsi la meilleure idée est donc de retirer directement sur place avec une carte bancaire. Aujourd’hui, à part dans les coins les plus reculés, il y a toujours des distributeurs fonctionnant avec les Visa ou Mastercards. Prenez garde tout de même avant de partir à surveiller votre plafond autorisé à l’étranger et de prévenir votre banquier pour que votre CB ne soit pas bloquée pour suspicion de fraude (et profitez-en pour négocier les frais et le plafond de retrait !).

     

    travellers-cheques.jpg

    À éviter surtout : les travelers cheques. Ce moyen de paiement est en perte de vitesse notamment parce que vous ne pourrez pas les changer partout. Et si vous voulez vous les faire rembourser en cas de vol ou perte, les frais sont exorbitants (10 à 15% du total !).

     

    Sur place :

     

    Voilà, vous êtes à l’étranger, vous avez sur vous des pièces et billets dans la monnaie locale, parfait ! Maintenant il s’agit de gérer au quotidien cette monnaie différente de celle dont vous avez l’habitude !

     

    Prenez bien conscience du taux de change entre l’Euro et votre nouvelle monnaie, et pour ne pas passer vos journées à calculer l’équivalent, utiliser l'une des nombreuses applications mobiles qui existent pour convertir les prix directement (par exemple « Currency Converter » pour Androïd, ou « Devise gratuit » pour Apple).

     

    DSC9467.jpgAutre chose : si, malgré nos conseils, vous avez quand même une certaine somme d’argent sur vous, il s’agit de ne pas vous la faire voler. Optez alors pour une pochette ventrale où vous rangerez vos billets. L’astuce est même de mettre la pochette dans le dos (les voleurs expérimentés connaissent les cachettes des touristes comme les pochettes ventrales, les ceintures avec une poche secrète, les chaussettes… ). Une autre astuce est d’avoir un faux portefeuille avec quelques sous dedans pour contenter un éventuel voleur, mais la vraie réserve est bien cachée ailleurs !

     

    Si malgré tout vous vous faites voler votre argent, ou votre carte bancaire, ou si vous rencontrez un quelconque souci financier pendant votre séjour à l’étranger, pensez à avoir sur vous le numéro de téléphone de votre banque pour pouvoir faire opposition par exemple, ou bien pensez aussi à vous diriger vers votre ambassade qui pourra vous aider à effectuer les bonnes démarches.

     

    Retour en France :

     

    Il est temps de rentrer, mais il vous reste un peu de monnaie dans la devise locale. Vous voudrez peut être garder quelques Colonnes, Roupies ou Quetzals pour les montrer à votre petit cousin, mais sinon il existe différents moyens de les changer pour récupérer des Euros. 

     

    Vous pouvez par exemple faire l’échange avec d’autres voyageurs : à la frontière, il n’est pas rare de voir des gens qui cherchent du change et qui seront aussi contents que vous de ne payer de commission à personne !  Jetez un petit coup d’œil au taux de change officiel sur internet, et hop : tout le monde est content !

     

    Capture d’écran 2016-05-03 à 11.38.33.pngOu demandez à votre retour sur des forums de voyageurs, ou renseignez vous autour de vous pour savoir si le frère du copain de votre sœur ne part pas au même endroit que vous, auquel cas, de nouveau : tout le monde sera content de ne pas payer de commission à la banque ou aux bureaux de change !

    Voici une application avec laquelle vous pourrez échanger des devises entre particuliers : http://www.weeleo.com/fr/

    Et un site qui vous donne les taux de change actuels dans chaque pays : http://fr.exchange-rates.org/currentRates/E/EUR

     

    En suivant tous ces conseils, votre séjour devrait passer à merveille !

    Bon voyage !

  • La fête d’Halloween à travers le monde

    halloween citrouilles.jpg

     

    Les origines d'Halloween remontent à il y a plus de 2 500 ans. Cette fête nous vient de la culture Celtique. Autrefois, elle portait le nom de Samain, qui veut dire Novembre en Gaélique. Elle signifie la fin de l’été, le début de la période sombre (couleur noire) et de la moisson (couleur orange).

    La célèbre citrouille creusée en lanterne comme symbole, nous vient également des celtes. On creusait dans des pommes de terre et des navets pour s’en servir de lanterne. Lorsque cette coutume a gagné les Etats-Unis on a trouvé plus simple d’utiliser une citrouille.

    En octobre, un soir de pleine lune, les Celtes organisaient la fête du Samain pour célébrer la fin de l’année.

    Cette célébration permettaient de créer une passerelle entre le royaume des morts et le monde des vivants. On se costumait en personnage effrayant pour ne pas être reconnu et on laissait de la nourriture à l’entrée des maisons comme signe de prospérité.

    Halloween dans les pays anglo-saxon :

    Dans les pays de culture anglo-saxonne (Irlande, Royaume-Uni, Canada, Etats-Unis…) Halloween reste encore une fête très célébrée.

    La tradition moderne veut que les enfants se déguisent en personnages terrifiants (monstres, sorcières, vampires, etc.) et qu’ils aillent sonner aux portes des maisons voisines pour réclamer des bonbons avec la formule célèbre « Trick or treat », que l’on peut traduire en français par « Un bonbon ou une farce ».

    En Irlande, le berceau d’Halloween, les enfants passent de maison en maison en début de soirée pour ensuite participer à des jeux organisés.

    Halloween en Asie :

    halloween - obon-festival-japan.jpg

    Les pays asiatiques ont connu plus tardivement la fête d’Halloween, mais n’ont pas été épargnés par la popularité grandissante de cette fête.

    On fêtera généralement Halloween comme de coutume avec des déguisements terrifiants et des offrandes de nourriture pour célébrer le retour des fantômes.

    Au Japon, Halloween est connue sous le nom d'« Obon Festival ». Pendant chaque nuit du festival, des bougies sont allumées pour honorer les ancêtres. Le dernier jour, un feu d’adieu est allumé pour guider les esprits vers leur tombe.

    Halloween en Amérique du Sud :

    Halloween Day-of-the-Dead-skulls-copy.jpg

    Pays très influencés par la culture américaine, l’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale suivent la tradition : les enfants se déguisent et font la collecte des bonbons pour célébrer Halloween.

    Considéré comme l’endroit le plus extraordinaire pour fêter Halloween, le Mexique tire son épingle du jeu en célébrant la fête des morts dans la joie et la bonne humeur.

    Pour le « Dia de los Muertos », les rues de Mexico sont décorées et tous les habitants portent des costumes plus colorés les uns que les autres. Certains arborent des maquillages de tête de mort multicolores, d’autres paradent avec des déguisements de squelettes.

    N’hésitez pas à nous faire partager vos expériences d’Halloween à travers le monde en commentaire.

    Avec Worldiploma, découvrez d’autres cultures et traditions en partant étudier à l’étranger. Pour plus d’informations, appelez le 01 44 18 34 33.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu