Avertir le modérateur

avis worldiploma - Page 2

  • Travailler à l’étranger : des opportunités pour les français

    Aujourd’hui, le nombre de français expatriés augmente de 3% par an depuis une décennie. Selon la dernière étude de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, l’opportunité professionnelle est la première motivation au départ des jeunes diplômés français. Mais quelles sont ces opportunités ? D’après le magazine Capital, les grandes entreprises de l’étranger recrutent des français.

    work-abroad.jpg

    Adidas, Apple, Google, BMW, Facebook, Microsoft, Nike, ou encore Yahoo… Toutes ces entreprises accueillent un certain nombre de français au sein de leur siège (entre 50 et 150 dans chacune). Une preuve que les opportunités existent. D’après le magazine, la priorité est donnée aux jeunes diplômés ayant choisi de faire leur stage de fin d’études dans une entreprise à l’étranger.

    Comme vous l’imaginez, les grandes structures de la Silicon Valley accueillent à bras ouvert les informaticiens et spécialistes des nouvelles technologies français qui bénéficient d’une très bonne image. L’automobile, et notamment allemande, attire un grand nombre de spécialistes et d’ingénieurs également. Sachez aussi que si vous cherchez un poste dans le marketing, les grandes sociétés de la mode comme H&M ou encore Adidas vous attendent.

    Imaginez bien qu’il vous faudra passer un ou même plusieurs entretiens en anglais pour qu’une de ces entreprises vous recrute. Une maitrise dit « fluent » de l’anglais est essentiel. Pour y parvenir, n’hésitez pas à vous rendre plus tôt dans le pays visé, perfectionner votre niveau de langue en séjour linguistique.

    Pour avoir des informations sur nos offres de séjours linguistiques, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • Un anglais de plus en plus présent en entreprise

    « Not really fluent », 50% des salariés français estiment devoir progresser en anglais pour voir leur carrière évoluer. Et vous, vous en pensez quoi ? Aujourd’hui, véritable pré requis pour accéder à certains emplois, 23% des salariés estiment cependant n’avoir jamais besoin d’utiliser la langue de Shakespeare.

    Sans titre.png

    D’après une étude réalisée par l’Institut Opinionway pour Monster.fr, 30% des cadres estiment devoir progresser en anglais pour développer leur carrier contre 47% pour les non cadres.

    Mais attention, les opinions varient d’une région à une autre. Même si dans le Sud-Ouest 40% des salariés s’estiment moins pénaliser par leur niveau d’anglais, la région Sud-Est est plus touchée avec 50%. L’Ile de France reste partagée, 50% pensent avoir un niveau suffisant en anglais alors que l’autre moitié envisage perfectionner son anglais.

    Début ou fin de carrière, ce critère entre également en compte. 54% des 18-29 ans supposent qu’améliorer leur anglais serait nécessaire pour leur future carrière.

    Mais la réalité est là, une majorité d’entreprises vous demanderont de prouver votre niveau d’anglais par le biais d’un test de type TOEFL ou TOEIC.

    Alors salariés, jeunes diplômés ou autres, une seule solution demeure pour améliorer votre anglais : effectuer un séjour linguistique en immersion totale.

    Pour connaître nos différents programmes, rendez-vous sur www.worldiploma.com 

  • Les différents moyens de financer son séjour linguistique

    Vous envisagez de partir améliorer votre anglais cet été ? Seulement voilà, question budget, cela s’annonce un peu compliqué… WORLDiPLOMA revient pour vous sur les solutions qui s’offrent à vous pour fiancer votre séjour linguistique.

    Sans titre.png

    - Financer son séjour en travaillant sur place : L’Europe, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore le Canada sont des destinations idéales pour ce genre de projet. Hors Europe, le Programme Vacances Travail est un visa qui vous permet d’étudier et de voyager en finançant une partie de votre séjour en travaillant sur place.
    Sur le site de WORLDiPLOMA, vous trouverez plusieurs programmes Pack Cours + Job.

    - S’y prendre à l’avance : Certaines périodes sont moins chères que d’autres. Par exemple, partir hors saison revient moins cher car cela vous évitera de payer des «  High Season supplements ». Certaines écoles vont même jusqu'à appliquer des réductions tout au long de l’année pour inciter les jeunes à partir.

    - Surveiller les bons plans : En effet, des réductions sont régulièrement mis en place ; c’est pourquoi il est important de bien choisir la période à laquelle vous souhaitez partir.

    Beaucoup d’étudiants qui partent pour un séjour linguistique de longue durée ont recours à un prêt étudiant auprès de leur banque ; c’est également une bonne solution !

    WORLDiPLOMA, votre spécialiste français des études et séjours à l’étranger.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu