Avertir le modérateur

étudier à l'étranger - Page 2

  • Expatriation des jeunes, aventure ou recherche d’opportunités ?

    Les jeunes français de plus en plus nombreux à partir à l’étranger est un sujet largement abordé aujourd’hui dans les médias. Pour le confirmer, le site du ministère des Affaires étrangères a publié des informations sur le nombre de Français établis à l’étranger.

    gapyear_SamBarcrof_2414394b.jpg

    Ils étaient 1 611 054 inscrits dans les consulats à l’étranger à la fin de l’année 2012. Un chiffre en hausse par rapport à 2011, et qui devrait continuer sa croissance.

    Alors qu’ils sont nombreux à partir pour des pays proches géographiquement, généralement frontaliers, comme la Suisse (+2%) ou le Royaume-Uni (+2,2%), d’autres choisissent de partir pour l’Amérique du Nord (entre Etats-Unis et Canada) ou encore en Australie où ils sont 20.000 à avoir débarqué en 2012 munis d’un permis vacances travail (PVT) - réservé aux 18-30 ans, soit + 50% en cinq ans.

    Interrogés sur leurs motivations, ils avouent fuir la morosité hexagonale et cherchent l’attractivité des pays où tout semble possible, où les salaires sont intéressants et les évolutions de carrière rapides. Du côté des étudiants, les opportunités de carrière et de rémunération apparaissent comme la motivation première, selon un sondage de l’Institut Montaigne.

     

    Les départs pour l’aventure sont bien sur toujours d’actualité, d’autant plus qu’une expatriation se range forcément dans cette catégorie de séjour. Les réelles motivations de départ semblent aujourd’hui plus basées sur des opportunités (apprentissage de la langue – recherche d’un Job valorisant).

    www.worldiploma.com

  • L’expatriation des jeunes, une tendance en croissance !

    D’après une étude de PwC, PricewaterhouseCoopers, le nombre d’expatriés français devrait exploser de 50% d’ici l’an 2020, notamment chez les jeunes nés après les années 1980.

    fuite-etrangers-espagne.jpg
    Alors que la hausse du nombre d’expatriés était déjà de +25% lors de la dernière décennie, la crise installant un climat de morosité et d’austérité sur le territoire français motive de plus en plus les jeunes à débuter une carrière à l’étranger.

    Aujourd’hui, la plupart des écoles supérieures préparent les étudiants à ce genre de parcours. Conséquence, beaucoup d’entre eux ont déjà effectué un séjour linguistique ou une partie de leurs études à l’étranger ; ils sont donc prêt à s’expatrier sans trop de difficulté.

    Cette tendance est également due aux nouveaux moyens de travailler à l’étranger :
      - Le Working Holiday Visa, visa permettant aux jeunes de 18 à 35 ans de voyager et de travailler dans les pays ayant signé un accord avec la France comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Argentine, le Japon, etc.
      - Le VIE, programme qui permet aux entreprises françaises de confier à un jeune (28 ans au maximum), une mission professionnelle à l’étranger durant une période modulable de 6 à 24 mois.

    Si vous aussi vous souhaitez vivre une expérience à l’étranger, rendez-vous sur www.worldiploma.com

  • Comment mettre en avant votre année de césure à l’étranger ?

    Aujourd'hui, la mobilité internationale est un excellent moyen de mettre en avant son profil, notamment grâce à l'apprentissage de l'anglais.
    De retour en France, il est temps de valoriser votre expèrience vécue durant cette pèriode de stage, d'emploi ou de formation afin de mieux rebondir.
    Pour cela, WORLDiPLOMA vous donne quelques conseils afin de réussir à décrocher un job, stage ou autres.

    Sans titre.png

    Valoriser sa mobilité sur son CV
    Bien que la plupart des employeurs voit ces expèriences à l'étranger comme bénéfiques, tous ne sont pas du même avis. Quelques fois, une abscence prolongée peut effrayer certains recruteurs.
    Afinn d'éviter ce genre de situations, il est essentiel d'inclure votre parcours à l'international dans votre CV:
    - Points positifs de cette expèrience sur le plan:
        - Professionnel: intégration dans une entreprise, connaissance du pays, maîtrise de l'anglais,etc.
        - Personnel: aptitudes, qualités, savoir-faire, savoir-être, adaptabilité, autonomie, maturité, ouverture d'esprit, curiosité, etc.
        - Scolaire: compétences, connaissances acquises dans le cursus.

    Ce qui intéresse votre interlocuteur
    Attendez-vous à ce que le recruteur vous demande pourquoi est-ce que vous êtes parti? Qu'est-ce que vous a apporté cette expèrience? Vous avez validé votre niveau de langue avec un test international ( IELTS, TOEFL, TOEIC,etc)? Si oui combien avez-vous obtenu? Etc.

    Que vous passiez quelques mois ou quelques années à l'étranger, l'expatriation est toujours formatrice et marquante.

    Alors n'hésitez plus, lancez-vous!

    Retrouvez toutes nos offres de séjours linguistiques sur www.worldiploma.com.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu